Instant musical avec Machi Tonaka

Afin de faire vivre en musique la Cathédrale St-Pierre de Genève durant l’épidémie du Covid-19, la Fondation des Concerts de la Cathédrale propose chaque semaine des “Instants musicaux” enregistrés sur l’orgue Metzler (1965, IV/68) par des musiciens genevois.

Au programme, la Fantaisie sur le choral “Hallelujah! Gott zu loben, bleibe meine Seelenfreud!” op. 52 n° 3 de Max Reger (1873-1916)

Machi Tonaka

Née au Japon, Machi Tonaka obtient à treize ans un diplôme de soliste, d’enseignement de piano et de théorie musicale, puis successivement un 1er prix et un prix spécial aux concours de composition de l’École de musique Yamaha.

Elle découvre l’orgue à l’Université des Arts d’Osaka, où elle prépare un diplôme de soliste. Sa formation d’organiste se poursuit en 1996 au Conservatoire de Musique de Genève dans la classe de Lionel Rogg. Ses efforts sont récompensés en 1998 par un diplôme d’enseignement, et en 2001 par un Premier prix de virtuosité d’orgue avec distinction, ainsi que par le prix Otto Barblan. Sa formation se conclut en 2002, après une année de post-virtuosité dans la classe de Lionel Rogg, et après avoir suivi des Master class auprès d’organistes de renommée internationale (Marie-Claire Alain, Olivier Latry, etc.). La même année, elle est lauréate du XXème concours suisse de l’orgue.

Organiste adjointe à la basilique Notre-Dame et à l’église de Saint-Joseph à Genève, Machi Tonaka est également titulaire de l’orgue de l’église de Vernier. Comme pianiste, elle travaille en outre comme accompagnatrice de classes de ballet au Conservatoire populaire.